A la rencontre de Bill IRWIN

Ce mois-ci le CFGB vous invite aux USA pour discuter avec le coach d’Allan TANGUY dont nous avons parlé à plusieurs reprises dans nos différentes éditions.

Nous allons donc à la rencontre de Bill IRWIN qui est un ancien gardien de but de 67 ans.

 

Bill est originaire de Newtonards en Irlande du Nord. Il a joué 7 ans au Pays de Galles pour Cardiff City avant de rejoindre les États-Unis dans l’équipe des Washington Diplomats où il a joué avec Johan Cruyff.

Il a joué dans plusieurs équipes de NASL (avant que la MLS existe) avant de finir sa carrière professionnelle en Futsal dans la ligue de Major Indoor Soccer.

 

Après avoir été le Directeur du Football pour l’Université de Portland (où il a gagné un titre national) et l’entraineur principal de l’équipe féminine Américaines des U23.

Il est maintenant entraineur au FC Portland.

 

 

 CFGB : Bill bonjour et merci de nous faire part de votre regard sur le poste de gardien de but.

A quel âge avez-vous eu le déclic pour jouer gardien de but et qu’est-ce qui vous plaisait à ce poste ?

Bill : Je suis devenu gardien de but, probablement à l’âge de 7 ou 8 ans. Je jouais dans les buts pour pouvoir faire des matchs parce que je n’étais pas aussi fort que mes amis au même âge. J’ai aimé ce poste parce que je pouvais plonger partout et empêcher les adversaires de marquer.

 

CFGB : Que pensez-vous de l’évolution de ce poste au fil des années ?

Bill : Je pense que l’évolution du poste de gardien de but a été très positive pour le jeu. Cela amène le gardien plus dans le match, il peut aider à la possession et il peut être décisif en commençant les attaques.

 

CFGB : Quel est ou quels sont les grands changements pour vous ?

Bill : Le plus grand changement pour moi est que le gardien doit être meilleur aux pieds et un joueur plus complet sur le terrain.

 

CFGB : Que pensez-vous des gardiens d’aujourd’hui ?

Bill : Je pense que les gardiens, aujourd’hui sont plus complets que quand je jouais. Mais je pense aussi que l’on met trop d’importance sur la technique au pied. Selon moi, leur habilité à faire des arrêts devrait rester la priorité numéro 1. Je pense aussi qu’on les protège trop dans les situations de centres et balles en hauteur. Ceci est juste mon opinion personnelle.

 

CFGB : Quelles sont pour vous les principales qualités pour devenir un gardien de but de haut niveau ?

Bill : Les qualités les plus importantes sont leur bravoure et leur capacité à communiquer sur le terrain. Je pense que l’on peut améliorer le touché de balle avec l’entrainement. C’est difficile d’acquérir les qualités essentielles seulement grâce au travail car je pense que c’est aussi quelque chose que l’on a ou pas.

 

CFGB : Quel est pour vous aujourd’hui le meilleur gardien au monde et pourquoi ?

Bill : Pour moi il y a quelques gardiens qui se distinguent dans le monde, et ils ont tous différentes qualités. Pour en nommer quelques-uns, De Gea à Manchester United, Jordan Pickford à Everton, Alisson à Liverpool, Ederson à City, Arrizabalaga à Chelsea, et évidemment Hugo Lloris aux Spurs. Bien sûr il y en a plus, et tout le monde ne sera pas d’accord avec cette liste mais ceux-là sont ceux que je vois le plus.

 

CFGB : Connaissez-vous la formation à la Française des jeunes et des gardiens ? Si oui, qu’en pensez-vous ?

Bill : Je ne connais pas toutes les spécificités des méthodes françaises mais quand Allan est revenu de votre stage, j’ai remarqué qu’il avait appris les mêmes principes que ceux que j’essaie de transmettre (donc continuer de faire ce que vous faites).

 

CFGB : Vous qui vous occupez d’une équipe féminine, que pensez-vous du football féminin en général et des gardiennes ?

Bill : Entraîner les femmes n’est pas diffèrent des hommes, et c’est comme ça que je l’approche. Ce sont des gardiens. Bien sûr, il y a des différences physiques. Certaines gardiennes ont du mal à sauter très haut donc pour progresser c’est quelque chose qui demande plus d’effort et de travail. Je prends du plaisir à entraîner les filles parce qu’elles veulent apprendre et progresser. Elles ont moins d’égo que certains hommes.

 

CFGB : Quelles sont pour vous les bases à travailler chez les jeunes gardiens ?

Bill : Je pense que travailler sur la technique est le plus important, comment gérer le ballon à différentes hauteurs, comment plonger à terre et en hauteur, et une bonne technique pour gérer les passes en profondeurs, savoir plonger dans les pieds des attaquants et sur les centres. Une fois que ces techniques sont acquises, il faut les mettre en pratique en match.

 

CFGB : Auriez-vous un conseil à donner à nos gardiens ?

Bill : Écoutez vos entraîneurs et mettez en pratique ce qu’ils vous disent. Prenez du plaisir à chaque entrainement et à chaque match. Jouez avec le sourire.

 

CFGB : Auriez-vous un conseil à donner à nos éducateurs ?

Bill : Comme je l’ai dit précédemment, continuez à faire ce que vous faites. Vous faites apparemment du bon boulot. C’est un peu difficile pour moi de répondre sans avoir vraiment été exposé à vos méthodes, mais Allan est revenu solide dans sa position de gardien.

 

CFGB : Un petit mot de fin ?

Bill : Je voudrais vous remercier d’avoir pris le temps de me poser ces questions, aussi d’avoir solliciter mon opinion sur la position de gardien. On peut enseigner aux gardiens les différentes décisions à prendre pendant un match mais ils doivent trouver eux-mêmes ce qui leur convient le mieux. Selon moi, il y a différentes façons de devenir un bon gardien. Ils doivent prendre de chaque entraîneur ce qui leur convient le mieux.

 

Merci pour tout ce que vous faites pour les gardiens.